Centrafrique : un destin volé Histoire d'une domination française Agrandir l'image

Centrafrique : un destin volé Histoire d'une domination française

DN26

Nouveau produit

348 Produits

13,00 € TTC

Fiche technique

Poids 180g
Pages 235p
Auteur(s) Yanis Thomas
Editeur Agone
Collection Les dossiers noirs
ISBN 9782748902648
Date de parution 15/04/2016

En savoir plus

Lorsque le 5 décembre 2013, François Hollande déclenche l’opération Sangaris en Centrafrique, il y a fort à parier que les français sont bien en peine de localiser ce pays sur la carte. Pourtant, la relation entre La France et la Centrafrique est des plus tragiques, et mériterait d’être mieux connu. C’est l’objet de ce nouveau Dossier Noir qui s’attache à mener une étude approfondie de l’action de la France et des Français dans ce pays marginalisé d’Afrique centrale.


Qu’a fait la France en Centrafrique, son ancienne colonie ?
Que fait-elle encore dans ce pays marginalisé d’Afrique centrale ?
Quel y est le jeu des ingérences étrangères ?
Pour quelles raisons économiques et diplomatiques ?


Ce livre explicite la dynamique historique et les raisons de la domination de la France sur son ancienne colonie. Des compagnies concessionnaires au sacre de Bokassa, des mutineries des années 1990 au saut de l’armée française sur Birao en 2007, l’auteur s’arrête sur les temps forts de ce qui fait de la RCA un pays emblématique du système de la Françafrique. Ce faisant, il décrypte aussi les volontés d’influence et d’ingérence en Centrafrique d’autres nations, comme le Tchad, le Congo-Brazzaville ou l’Afrique du Sud, permettant par là même d’affiner l’analyse des crises successives qui secouent le pays, et notamment celle qui déchire le pays depuis décembre 2012. Une attention particulière est par ailleurs mise sur la question des enjeux économiques, et notamment ceux concernant les ressources naturelles (diamants, pétrole, bois…), tant est grande son importance pour comprendre les motivations des entités en lutte, au niveau national comme au niveau international.

Yanis Thomas